De l'Herbe à la Cendre

by JNGL

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5 EUR  or more

     

1.
02:34
2.
04:34
3.
03:34
4.
03:28
5.
02:46
6.
7.
8.
04:03
9.
10.
11.

credits

released November 28, 2015

tags

license

all rights reserved

about

JNGL Lyon, France

'' JNGL '' est un groupe de Rap composé de 5 Mc's et 2 Beatmakers, sublimés par un véritable staff technique. Mais '' JNGL '' est un groupe d'amis avant tout.

EN VRAI VIENS NOUS VOIR EN CONCERT !

BIG UP A TOUS CEUX QUI NOUS SOUTIENNENT, ET A TOUS CEUX QUI SONT LA DEPUIS MAINTENANT BIEN LONGTEMPS !

SAUMON !
... more

contact / help

Contact JNGL

Streaming and
Download help

Track Name: Hip Hop
(Lours)
C'est parti d'un parking, 5 potos posés grattaient
Éclatés posent trop d'flows d'dingues, trop tôt pour s'écraser
Les rimes s'écrivent et s'aiguisent, c'était y'a 8 ans c'était terrible,
Kickaient, débitaient sans qu'aucune enceinte propose d'hocher la tête.
Ça plie les beats par dix, Slim Shady, Pac, Big
Les pensées s'alignent sous la griffe du bic télépathique
Des types fêlés, pas d'fric et rien n'a changé
On préfère squatter la cave que le pique des pétasses riches.

(S-Teddy)
Là je viens pas te conter ma vie mais oui je te parle de ce qu'on fait
J'm'assassine aux rimes depuis que j'ai l'âge de me tromper
Disiz et Keny inspirent mon âme et mes lignes
Avec Neuja on rap en ville on lâche des phases qui partent en vrille.
De gros beats et des messages loin des groupies et des vraies salles
On a grave de l'ambition, parle de nos vies sombres, vivre pour laisser des traces,
Avec les nouveaux gars j'avance, on crée La Jungle et on va se faire entendre
Et toutes ces crises, dorénavant je veux que les scènes en tremblent.

(Neuja)
J'ai écrit plus d'cent couplets, vandalisé sans pitié
Sur ma vie ça a empiété, tellement que des fois j'me sens coupable
Mais le Hip-Hop c'est ça qu'on kiff, au passage on plie tout
C'est cool si ça te plaît car c'est comme ça qu'on s'accompli.
On m'a dit tu fais tâche (tâche), donc les murs j'ai entâché
Restant dans ma bulle comme un fœtus.
D'autres garçons dans leur bulle, à eux j'me suis rattaché
Si j'ai fait tout ça c'est sûrement pas parce que j'étais tout seul,
J'ai rien inventé, juste enfant d'une belle culture
Comme apprendre à danser, avec ce bal que tu r'gardes
Pas d'ceux qui palpent thunes crades et putes prudent
S'tu peux t'priver d'ces trucs man c'est qu't'as capté l'plus dur
C'est fou c'qu'on est différents, mais pourquoi c'vés-qui
Tcheck la couleur de ma peau pourtant un d'mes frères s'appelle Skin.
C'est fou j'admets, comme on est tous pareil quand on secoue la spray
Sur le même rythme que lorsqu'on bouge la tête.

(Pers)
Hip hop, j’crache ma vie dans l’anti-pop
La Jungle pas Steve Jobs, on croque tous, même sur une petite pomme.
J’marche sur un fil, vie stressante comme un film de Hitchcock
Vite (il) faut qu’on s’unisse, plus qu’une culture c’est une famille, j’porte
L’unité dans mon cœur, comme la paix l’amour et l’respect,
La jungle en manque de love c’est mort comme Heisenberg à court de meth, j’lève
Ma verbe pour que mes frères se battent ensemble loin d’vos critères.
Hip-Hop Hip-Hop, plus que des mots c’est un cri d’paix.

(Shapyro)
Comme un drogué coké tentant l’exploit j’laisse ma trace,
J’dégomme trom et l’chromé trône T3 j’baise la place
En gros j’fais des ravages grâce au graff découvre le rap,
Des couplets sales écoutés par les gens qui fourguent le tam.
Missy Jackson tourne le soir, suit les Ten crack commandement
Biggie trouve le taff et j’traine tard zone en bande
Prônant grande violence, jeune et con j’veux qu’on m’entende,
J’en ai rien foutre des moyens tant qu’on nous trouve bon ensemble.
Track Name: Chapitre III
(Neuja)

Laisser dans vos fichiers une trace, j'vagabonde ère
Fais chier j'ai la faucheuse aux trousses je me demande à quoi bon l'faire
Graver mes p'tites lettres dans l'histoire, j'les ai composés sur le mur
On est pas nés pour s'taire fallait (fallait) qu'j'les pose sur mesure
Chapitre 1, sur mon vélo j'n'ai pas mis d'freins
J'suis donc véloce j'arrive d'loin amigo
Faut qu'j'trouve ma click, car la nuit la ville craint
Personne ne m'a dit "viens", à si Shapyro.
Chapitre deux (deuz), j'suis pas le seul à vagabonder
Tcheck mes gars dans un appart bondé, "bienvenue à toi p'tit Neuj"
Les flows rapides me traquent, regarde bien les lèvres de Lours,
Me dis qu'j'ai interêt de m'bouger si j'veux intégrer le crew.
Chapitre 3, celui là j'ai pas fini d'le lire 19 piges
Mille pages écrites, nan, à écrire j'veux dire
Dans ma Jungle, j'vagabonde ère
J'fais mon bail sans m'demander à quoi bon l'faire.

Refrain:
P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong

P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong
Il devra le sonner lui-même
On n'se libère pas des barreaux sans les limer


(S tedy)

Petit être à des rêves à peine sorti du placenta
Mais il verra que ce n'est pas simple car leur monde n'est pas sympa
Il s'impatiente et s'emballe un peu trop vite mais
Dans sa vitesse finira par douter de ce qu'il est
Lui-même se questionne sur sa vie
Voit dans la vitre un aigrefins un mec peu sain et sans avenir
Chapitre 1 s'termine avec un point dans le sternum
Dans sa tête c'est la guerre dit à son père "frappe si t'es un homme"
Il se rebelle car il a vu sa mère faire la même toute sa vie
14 piges insomnie chiale et cogite toute la nuit
Il commence le deuxième chapitre et décide de ne pas le lire
Maman devient fragile et dans sa peine se force à rire
Il commence à croire que la vie ne fait pas de cadeau
Laisse ses rêves de côté fait de ses soucis un sac à dos
Un sale ado rebelle qui commence à devenir adultes
3e chapitre il assumera juste le fait de réussir sa lutte

Refrain:
P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong

P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong
Il devra le sonner lui-même
On n'se libère pas des barreaux sans les limer


(Shapyro)

Ma vie est un livre, les pages tournent et mon histoire s’écris
Désormais Shapyro Meda Spoon lâchent des rimes
Décris nos parcours de métisse ou de bab-tou
Savoure l’instru loin des bêtises de ce climat stérile

Des choix, des carrefours celui la c’est appelé Luc
Et d’après lui le rap contamine plus qu’une bactérie !
On gratte, s’éclate, s’ouvre le chapitre 1 té-ma l’équipe
Nougatine Crew : on t’baise voila c’est dit !

Faire quelque chose de ma vie, chapitre 2 je vais d’l’avant
Et dans ma chambre décide de changer et j’agis car
Le monde est ce que t’en fais, j’rap sans cesse le temps presse
Quand Neuja entre en scène MiddleCooky retransmet

Chapitre 3 ‘’ La jungle ‘’ à nous habitue toi
Mince été nos chances de survie mais le groupe a pris du poids
Et si tu comprends pas quand ma clique te parle
Tant qu’on avance y’aura l’chapitre 4

Refrain:
P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong

P'tit bonhomme à sa tête et ses mains pour façonner le monde
Il s'est pris pour un mec hors normes, attend qu'on fasse sonner le gong
Il devra le sonner lui-même
On n'se libère pas des barreaux sans les limer.
Track Name: J.N.G.L
C’est la Jungle, si tu connais pas, prête l’oreille
On t’appellera Van Gohg on est pas prêt d’t’la rendre.
Gros, j’ai d’la rime mastock en stock
Mon rap cogne la prod avec la force de Hancock

J’rappe pas le rap d’en bas des block, j’rappe pas le rap du rap de geek
J’m’enfermerais pas dans des cases, des codes, moi perso tant qu’j’suis là je kick
V’la l’équipe qui casse les normes, on s’en fou d’pas gagner d’fric
On arrive dans une sale époque, on prend les micros pour t’la décrire.

On fais qu’ça d’écrire, prends garde mes types sont al meme si
Les phases sont folles le fond reste accessible on taff les rimes
Un sacré style Jungle cinq mc s’que j’veux c’est
Qu’t’apprésiii instinct animal en tête de ta playlist Jungle

Un avant-goût Préviens les alentours tu t’sens pas mal mais tu t’fais chier?
T’es comme le rap sans nous! J’rap en toute sincérité car j’ai le talent pour J’avance tou/
jours avec mon crew c’est pour eux avant tout

Refrain :
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent

le rap a soigné ma tristesse tedy vise l’espace
je gratte et jpera pour vivre et ça maitrise mes spasme
voila mes 5 acolytes la jungle tu kiff n’est ce pas ?
gars tu croyais qu’c’etais lourd attend qu’l’ours T AIIIIM PASSE

moi le mic que j’le fracasse avant qu’j’en ai plus l’occaz
avant qu’j’cane ou qu’la vie m’mette un K.O à la Budokaï
c’est pour mes frères qui s’butent au taff , tous ceux qui s’enfument au hasch
ceux qui restent dans l’ombre plutot que d’aller vendre leurs culs aux Maj

hommage a ceux qui gray des pierres grave des bout dlife jusqu’à tard l’soir sur des pages
s’batte et reste grave detere encaissent les tartes tracent malgré les crasses les peines
la seule chose qui nous sépaaaaaaare c’est un mic c’est vrai

On parle de nos vies parfois le constat est horrible
écoutes les échos de nos cris retranscrits dans nos lignes
dans nos rimes ouai on écrit parce qu’on fond on y croit
et rien a foutre d’où ça nous mène c’est en crew qu’on ira

Refrain :
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent

On sort de la grotte et des normes préinstaurées
Repeignant les murs comme/tel les hommes préhstoriques
La jungle ma caserne, là pour faire feu
Etincelle rime silex car j’viens d’la caverne

Ca va t’plaire man, BAM jangala ma cam
V’la l’vacarme on a cravache la ça va faire mal
On taff on s’active notre art on l’applique
On avait aucune chance et comme des connards on l’a prise

Donc t’etonne pas qu’on s’affirme, on gravite autour du mic tchek
Gratte textes et phases fraîches Spleen balek Besart c’est
Pour le reste de la mi-fa le plaisir de péra
On fléchira pas, j’ves-qui la masse pour être libre de mes choix

De-tere perturbant les climats la jangala la cour des miracles
On éliminera les limites et on ne changera pas pour des liasses
Vl’a l’équipe parti de kedal après s’qu’on a subit c’est déjà bien d’être la
On va laisser une empreinte dans le peura comme dans les rues de lyon blindé de geta

Refrain :
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent
Jungle ! t'étonnes pas si les jeunes geulent
Faut du bruit du bruit ouai c'est ça c'que mes reufs veulent
Track Name: On Est Parti
On a mis des mots sur nos mal-être, problèmes dans la mallette
On est parti vivre au fil du vent fier de notre bannière
On est frères de son, aveugles sont ceux qui disent qu’on en a pas l’air,
Comme Furax j’sais qui sont mes reufs dans les bons planes et dans la galère
Je sais qui sera là, pour qui je me doit d’l’être
Pour qui j’me fais un sang d’encre lors de nuits blanches loin de la planète
Pour qui j’donnerai ma vie, ma rime et si écrire signifie vivre
Alors dans chaque texte j’leur dédierai chaque lettre
On est parti là où la Lune s’lève et se couche
Où on s’demande si un frère tombe si la Dame blanche devient rousse
où la nuit règne où la weed aide à encaisser les secousses
Quand ça se corse quand on part hors-piste loin d’leur biz et d’leur course
Inspiré par l’odyssée d’une incomprise
J’expire l’envie d’m’exprimer comme un besoin d’m’accomplir
Envie d’être libre comme un b’soin d’air, pire
Faut que j’extirpe c’qui a dans ma boite crânienne avant qu’ce monde la comprime
On est parti là, où le Soleil est caché,
Où chaque joint devient une arme afin d’faire taire c’maudit mal
On est parti là, où chacun d’nos mots est relaché
Dans ces opaques nuages de fumée qu’à terme on inhale
Constamment on divague, on attend le miracle
En lâchant des freestyles mais à trop voir les joints tourner
On fait plus rien d’nos journées comme un gang de flicailles
Et j’garde la dalle comme un macro devant une bande de filles sales
Mais au final j’crois qu’j’suis fané par la folie d’ces barges
On est exclus par des tarés et faut être poli, t’sais quoi ?
Niquez vos races tas d’enfoirés, moi je brandi mon doigt
Bien assez haut pour qu’vous l’voyez et qu’vous compreniez pourquoi
Nous on s’est barrés, dans un autre monde entre nous
Pour montrer c’que t’as dans l’bide y’a pas b’soin qu’on t’éventre, où
Pour montrer qu’t’es dans le coup y’a pas b’soin qu’tu te pende,où
Pour être bien t’as b’soin d’une prod et pas d’une pute qui t’mange le bout

Refrain :
Et j’pose des mots sur ces mal-êtres, tu vois l’malaise ?
Y’a que le fait d’écrire des textes qui m’allège
J’explose dès qu’j’ose braver c’manège
A contre sens sous les pensées qui m’martèlent
J’repose des mots sur ces mal-êtres, tu l’vois l’malaise ?
Dans les ténèbres mes cauchemars me harcèlent
Ils s’imposent, j’implose puis elle s’amène et m’apaise
Et si la chute est trop grande saches que c’est mes frères qui l’arrêtent


On est parti d’rien, putain, parti d’rien
On avait tant de bornes à faire et on a pas pris l’train
Donc on galère, rêve de palais face aux valets qui déblatèrent
Qu’on doit poser l’genou à terre, qu’on mérite pas d’vivre bien,
J’sais j’suis pas c’type sain, THC dans la salive
Et prêt à tuer pour la famille, mais y’a que ça qui m’tient
Et qui m’pousse à pourchasser mes doutes et tout c’passé
Dans c’monde faut tout qu’j’rase pour pouvoir bâtir l’mien ?
Ouai j’ai tout fais, tourné, pris des sacrés détours
Bouffé des claques et des coups pour s’rève qu’on attendait tous
Entre la piave et les cours, tu t’sens monter dans les tours
Mais l’sens pas c’coup car l’avenir ne t’as pas mis d’freins
Et quitte à partir, hein, autant marqué l’coup
Même si tu vois au loin qu’on t’as préparé l’trou
Rien n’est décidé, leur destin perso j’m’en bat les couilles
J’encaisse les coups et sors les crocs pour guider ma vie d’chien

Refrain :
Et j’pose des mots sur ces mal-êtres, tu vois l’malaise ?
Y’a que le fait d’écrire des textes qui m’allège
J’explose dès qu’j’ose braver c’manège
A contre sens sous les pensées qui m’martèlent
J’repose des mots sur ces mal-êtres, tu l’vois l’malaise ?
Dans les ténèbres mes cauchemars me harcèlent
Ils s’imposent, j’implose puis elle s’amène et m’apaise
Et si la chute est trop grande saches que c’est mes frères qui l’arrêtent
Track Name: Absent
(Neuja)

"Tu fût candide mais vient le rude temps des réflexions
T'as senti que t'avais grandis donc tu t'poses les vrais questions?"
Mon crâne ne se vide pas comme mes burnes sans mes érections, Dans ma tête plus de voix que dans les urnes lors des élections.
C'est pas l'meilleur pour une maman, dur d'voir son fils absent.
Syndrôme violent promenant je ne sais quelle peste.
Consonnes et voyelles, sur ça j'ai mis l'accent
En somme vous voyez le problême j'ai délaissé l'reste.
Prendre la plume, souvent s'prendre de sale roustes
Dans ma bulle le cendar fume entre l'encre et le Larousse
Dans ma brousse, bien que clairement solitaire
C'est presque la seule idée qui m'aide à me consolider
Dur d'accepter la différence de son prochain,
La plupart d'mes frères sont dans l'errance et la débauche
La haine me tira loin, se sentir coupable et raté
Au fond tout ira bien tant qu'j'suis capable de rapper.

Refrain :
J’suis absent, absent, qui veut rentrer dans ma tête ?
Que les âmes sensibles s’en abstiennent
On rame sans âme sœur et j’ai cherché souvent la mienne
Absent car mon âme s’en va où le vent l’amène.


(Lours)

Une page blanche de plus, j’en ai trop vu passer
Enfance, âge adulte, j’ai jamais trop su m’placer
La tête dans la brume, une blessure dans l’crâne t’sais
J’me sens comme à la guerre mais en armure matelassée
Mattes, là c’est le moment malsain j’ai
Perdu les pédales quand cette sale ‘tasse m’a plaqué
Le taga m’a capté, m’a calmé, fatalement, la tarte c’est d’me dire
Qu’c’est d’là que sa vient si en tawa j’tape la C
T’as placé mon cas dans les dépressifs notoires ?
Note qu’avant qu’elle me largue j’pensais finir comme toi
Rigoles pas, la foi j’l’avais, mais lentement
J’me noyais à force d’augmenter l’débit d’vodka
Ouai depuis la vie m’rotte-ca, t’as compris j’m’assombri
Tellement qu’entre le cœur et l’esprit j’vote noir
Dans ma tête ça s’complique, chab ma ganache ça s’comprime
Les seuls espaces de joie sont ceux textes et rimes m’octroient

Refrain :
J’suis absent, absent, qui veut rentrer dans ma tête ?
Que les âmes sensibles s’en abstiennent
On rame sans âme sœur et j’ai cherché souvent la mienne
Absent car mon âme s’en va où le vent l’amène.
Track Name: Sous Cannabis
Refrain:

J'rap à ma guise sous cannabis fuck tous vos clichés
Avachis sur l'canap j'y passe la nuit si j'ai tizé
J'tire deux barres et me tire de là mes yeux commencent a s'plisser
J'reste peace, inpire, expire la fumée du spliff mec

(Neuja)

J't'assure que j'assume mes actes, j'rappe jusqu'à 4 heure du mat
Fracture et cassure de crâne, une fois d'plus la migraine
Frappe sur ma p'tite tête, crois tu que j'abuse?
C'monde absurde n'est ap sûr et m'tappe sur le système.
Chez ma team de sauvages la weed est quasi-magique
Si ta pas pris de slim l'ami j'pratique le collage
Allez j'me lâche et je craque un autre tarpé de hash
Si c'était de l'herbe ce serait du gâchis d'mettre du tabac dans ma batte (fat)
Car on charge vite le dosage,
J'me nois dans cet aqua car j'n'ai pas d'gilet d'sauvetage
J'rage quand je matte les suffrages
Le climat reste orageux donc on crache des nuages.

Refrain:

J'rap à ma guise sous cannabis fuck tous vos clichés
Avachis sur l'canap j'y passe la nuit si j'ai tizé
J'tire deux barres et me tire de là mes yeux commencent a s'plisser
J'reste peace, inpire, expire la fumée du spliff mec

ouai ouai ouai ouai


(Shapyro)

On est resté perché, tu veux du shit ? Arrête de chercher
La vie c’est chère chaud mais ‘’ cherfik ‘’ si l’flic vient t’faire chier
Tu fais l’gros, fume la weed que tu achètes en sachet
Mais sache que, si tu pars en vrille tu finis r’chercher

Donc moi, j’décale des flows et bad quand j’suis caler des fois
J’m’égare comme principale défaut j’m’étale sur cette vie de déboire
J’suis cramé comme un spliff mais j’m’évade les condés R’gardent
Dès qu’on est al, contrôle mec garde ton calme qu’on dégage bref

Encore un son pour les dealers qui vienne de tess ou d’ailleurs
Par politesse j’te paye un pet après la sess’ tout à l’heure
Mais pas de fumé sans feu avant de parfumé la pièce
J’enflamme en seize le beat sans cesse comme si le temps valait l’enjeu

J’traine avec des camé cramés qui se calme a coup de canne dans l’crane
Ou grave leur blase dans l’tram et nique sa mère si quelqu’un regarde
Soirée péco peura sky, saoul j’dis d’la merde puis souvenir d’la veille
C’est pas ma faute fallait pas ouvrir la teille

Refrain:

J'rap à ma guise sous cannabis fuck tous vos clichés
Avachis sur l'canap j'y passe la nuit si j'ai tizé
J'tire deux barres et me tire de là mes yeux commencent a s'plisser
J'reste peace, inpire, expire la fumée du spliff mec


(Neuja)

La weed me ralenti j'râle le monde réel est relou
Sans jouer de rôle je roule plus vite que dans un rallye
Le pétard vas 'y rends-le que j'la rallume calmement
J'alimente mon rap en crachant ma fumée oralement
Trop fonce-dé mes paroles j'peux qu'les parler
Tellement fonce-dé mon texte j'l'ai pas relut
Fatigué d'être brutalisé, attristé par l'humanité
Le cannabis me calme mais paraît qu'avec ça j'brûle ma vie mec.
J'vis a fond puis t'façon dans tous les cas c'est mort
Demande a la Jungle c'qu'on se met, k'laisse pas ma barre se consummer
(hun hun) J'laisse le THC se répandre
Et si t'es contre, faut qu'tu saches que j'te répondrais

Refrain:

J'rap à ma guise sous cannabis fuck tous vos clichés
Avachis sur l'canap j'y passe la nuit si j'ai tizé
J'tire deux barres et me tire de là mes yeux commencent a s'plisser
J'reste peace, inpire, expire la fumée du spliff mec
Track Name: Elles Seront Là ft. Spl2en
(Lours)

Vas-y, ouvres la ta teille, bois la
T’as plus rien à fume, s’tu veux t’percher t’en aura bien assez crois moi
Voilà, première gorgée, tu l’sens ?
L’alcool qui coule dans tes veines en train d’contaminer ton sang
Ouai c’est ça, ça y est tu reviens enfin
Vers ton côté sombre, t’inquiètes tu vas pas t’saouler en vain
Souviens toi quand la tize était ta meuf pélo,
T’écrivais mieux, ça s’oublie pas comme c’coup d’chaine de vélo
Allez, défonces toi, fais toi mal mon gars
Que tes phases soient aussi violentes que quand la vodka t’bombarde
Au sommet d’la croix la Lune est rousse, regardes
Ecoutes et gratte pendant qu’l’alcool te met des roustes
Quoi ! Tu m’repousses ? Nan, fermes la, finis la
Et fini mal j’m’en bat la race quand tu bois j’suis inimitable
Donc continu saoules toi et casses toi la tête,
Quand tu s’ra dans l’coma, j’serais là et j’les rapperai tes textes.

Refrain :
Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.

Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.

(Spl2en)

Je t'incitais au mal, t'invitais au plane
t'as vite été emporté au large par mes fumées opaques
sans penser qu'ça pourrait virer au drame
Ou même vider ton âme pour toi c'était normal
A l'époque t'avais toujours les doigts qui collent, tu révais d'weed en cône
T'avais trouver de quoi combler ton dégoût d'alcool
Tu te cramais le crâne aujourd'hui man, dis,
Pourquoi tu résistes avant tu prenais du plaisir à goûter la résine
Tu kiffais le bad, ta dépendance était mon plan
J'ai toujours été là quand t'allais mal.
Merde c'est émouvant, éprouvant, et pourtant tu connais les bails
T'as cru trouver le graal qui apaiserait tes nerfs vifs?
Mais dans ton esprit je viens troubler le calme
Vas y roules (roules) roules, la drogue est ton arme laisses couler tes larmes
Tu le sais t'es bon qu'à ça quand la fumée s'évade
On est dans ta tête, arrete, tu ne peux que nous entendre
On est les voix de tes vices tu ne peux que nous comprendre
On s'ra là pour t'amener des thèmes à gratter, des tonnes de regrets
Déteriorant tes nerfs on s'ra en toi à jamais


Refrain :
Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.

Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.


(Pers)

T’en as marre ouais t’as plus envie d’te marrer
Quand tu captes que t’es qu’un code barre t’as juste envie d’te barrer
Tu fumes pour t’évader, aussi pour dormir calmement
Mais t’es devenu un dépravé tu t’en rend compte quand ta came te manque
T’en as plein la tête chaque fois tu dis: « Demain j’arrête »
Mais le lendemain ça merde, tu t’dis la même et après 4 ou 5 péts
Tout devient clair ! Non j’crois pas même tes cernes titube
T’as seule certitude c’est qu’après c’pét t’auras les lèvres qui brûlent
On est tous mort dans l’film putain de scénario d’merde
C’est triste, la pensée collective nous sépare d’nos rêves
Il n’y a pas d’remède à la folie donc tu la laisses te posséder
Tu n’fais qu’poser des bombes qui niquent leurs normes et leurs procédés
Tu t’sers un verre entre tristesse et mélancolie ivresse et élan d’folie
S’tu cris c’est qu’tu vides ton stresse dans l’cro-mi
Enfoiré, t’as peu d’repère comme un môme sans foyer
Souvent faya mais peu fier de ce que tu t’es envoyé


Refrain :
Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.

Elles seront là pour rapper nos textes, nous rappeler nos tristesses,
Ces voix qu’on a dans la tête feront que nos esprits stressent,
Tu t’en rappelles on était seuls avec notre bout d’seum
Et ces voix dans l’crâne nous torturaient avec douceur.
Track Name: Décompresse
(S Tedy)

Faut qu'dans la vie j’décompresse, comme moi le bic est en stress, J'ai peur que la mort me tende la main et quelle me tire vers l'enfer (hey)
C'est infernal j'redoute les enterrements
J'finirai pas interné j'suis un gosse de l'internat
Ma tête tourne tout autour des soucis mais
Moi qu'ai poussé sur le ciment j'me dois de rester solide mec
Solitaire, j'suis poète et soldat d'la lumière
J'me suis perdu dans l'ombre mais par chance j'avais mon allumette
Mon amusette c'est ma musique et ma muse c'est mon amulette
L'âme humaine se nourrit d'harmonie et j'avais pas vu l'air
J'avais perdu mon cœur et j'l'ai retrouvé dans une lettre
À quoi sert d'être élève si t'atteins pas la force du maitre
Alors j'me suis juré d'grandir et d'être en paix avec moi même
J'm'étais trompé j'n'avais qu'la haine et la haine n'amène pas d'rêve
Trêve de plaisanterie mais où j'ai cru qu'j'allais
J'me suis perdu j'suis tombé plus bas qu'terre mais j'douterai plus jamais

Refrain
Décompresse, petit crée ton cercle,
Laisse ton stress de cote crée ton rêve,
Petit Ted a des problèmes plein la tête
Fait des poèmes imparfaits qui s'contredisent et s'emmêlent
Décompresse, petit crée ton cercle,
Laisse ton stress de cote crée ton rêve,
Petit Ted a des problèmes plein la tête
Fait des poèmes imparfaits qui s'contredisent et s'emmêlent

Apaisé par mon être la force des rois mais pas d'couronne
La lumière est en forêt j'étais dans l'bois d'Boulogne
Jme bâts pour ma part d'amour gars sûrement pas pour l'or
J'tends pas la joue mais j't'avoue qu'j'ai pris des tartes pour l'autre
J'suis resté sagement seul ma lionne et mes gars dans l'cœur
C'est c'qui fait ma force grâce à eux j'ai retrouvé ma grande gueule
Reste pas dans l'seum c'est c'que l'amour m'a dit
Si t'arrives à méditer tu voyageras d'là où t'habites
J'ai attendu beaucoup d'la vie mais j'lui avais rien donné
J'voulais escalader ses montagnes sans pompes de randonnée
Oui j'ai abandonné mon âme et même le monde des gens nommés normaux
Arrivé à la virgule j'ai ken ma plume sur mon cahier en or
J'allais dans l’noir sans savoir qu'j'étais dans un cul d'sac
Ma bêtise incurable j'la noierai plus dans un cul sec
La vie j'ai appris d'elle elle m'a rattrapé puis abrité
Donc j'vais m'activer pour être en paix avant d'la quitter

[Refrain]

Mes peurs mes angoisses n'ont rien à voir avec celui que j'suis
Le stress qui s'entasse j'le Fuck, moi j'veux vieillir petit
J'redeviendrai hyper actif j'ai pas fini de gratter ma vie
La zik c'est comme Disiz et l'autodance c'est ma thérapie
J'ai la santé j'vais la chanter jusqu'à c'que j'sois en paix
Avec mon cœur mon âme ma tête et ma belle qui veut m'voir entier
C'est tout c'que j’veux j'm'en contrefous si j'me suis contredis
Avant vieux jetais seul mais depuis peu on est deux contre mille
J'ai doublé d'force j'marche avec la lumière
Le sourire d'un gosse qui passe avec l'allure fière
J'veux redevenir ami avec la vie qu'on rit ensemble
Quand un simple sample m'affabulait comme ce marchand de sable
La nature est inimitable et quand elle est en liberté
Elle brille d’une clarté aussi douce que véritable
Alors ouai j'ai des pensées sombres ouai j'me prends souvent la tête
Mais avant ma perte j'me retrouverai j'veux plus vivre dans l'alerte

Refrain.
Track Name: La Roue Tourne
(Lours)

T'as di qu'la roue tournait ? Ouai c'est cool,
De croire qu'on y arrivera tous au lieu de s'voir finir dans une fournaise
Mais on s'accroche qu'a des bouts d'rêves,
Écoutes, pendant qu't'enchaine les tours
J'galère l'engrenage est plein d'rouille mec

Bloqué en bas parmi les fous j'veux soigner mon esprit malade
Cherchant une caresse parmi les coups
Donc j'esquisse ma life entre paresse déprime et doutes
Té-gra c'texte espérant pouvoir p'tetre ves-qui les gouttes

Esprit pluvieux, ouai ma gueule sa tombe encore
Je cherche l'air, le ciel fière me nargue, me largue
Dans c'dédale, j'me perds, j'peine à m'battre pendant qu'les trombes m'emportent
Ne parle plus, me nois et lâche des flows quand j'ai de l'eau dans le torse

Quelques notes de guitare je métaphorise cette vie foireuse
Attend impatiemment, rien ne bouge et j'deviens vite hargneux
Ouai t'as cru qu'la roue tournait ? Que c'était cool
Bah tu t'es gouré frère sa tourne mais pour s'retrouver dans une fournaise.

Refrain :
La roue tourne elle ne fait parfois qu'un tour c'est
La même ritournelle une mélodie éternelle
Un tableau alternant entre aquarelle et terne
Vivre en paix ptetre qu'on y arrivera à terme

(Neuja)

J'ai accepté les enterrements car la vie est un cycle,
Un signe que tout passe vite, mon ami c'est ainsi
On reste vivant comme cette fleure où le bourdon se pose
Le vent fera renaître le bourgeon de rose
J'suivrai ma voie elle m'appelle au loin
Le monde est à moi passe le message au tiens
(hey hey) C'est juste ma manière de penser
La vie n'est qu'un concert et certains s'arretent de chanter
La roue tourne, sur ma route j'retse fort
Tu vois bien qu'on s'dirige pas tous vers la roue d'la fortune
A bout j'men sors plus, un frère m'a dit
"On s'en sortira tous si on est pas à cour de vertu".

(Pers)

On est pas tous perdu, tant qu'on est pas tous à cour de vertue
Cherches la lumière et crée l'ouverture.

Refrain :
La roue tourne elle ne fait parfois qu'un tour c'est
La même ritournelle une mélodie éternelle
Un tableau alternant entre aquarelle et terne
Vivre en paix ptetre qu'on y arrivera à terme
Track Name: Wagons Pleins
(Shapyro)

Allez.. Dis moi comment faire.
Cette homme est mon père, ça fait six mois qu’on l’enferme
Dis moi comment s’taire quand les commentaires souhaitent qu’on l’enterre
Qu’il s’en tire, j’en rêvais mais l’histoire commençait

A cette époque j’m’en rappel ma mère ne mangeait pas,
Achetais d’la crème ou du ketchup pour pouvoir changer d’plat
Elle pleurait seul le soir sa m’ faisait mal d’la voir dans cet état
C’était tard j’pleurais tout autant je detestais ça

Seul s’occuper du petit frère pour ça pas très fort
Donc pétrifier mais bon, que peut il faire seul
Né dans la merde t’étonne pas qu’nos début furent sales
S’en remettre ça prend du temps et tu l’sais

Quand les flics gardaient mon père certains jouaient moi j'étais la
Si seulement j'avais une arme j'les fumerais tous comme GTA
j’cherchais le sourire de ma mère ne trouvais qu’ des larmes
Des souvenirs amers blessant comme des balles

Refrain:
Tu connais mon r'frain j'suis pas monté dans l'bon train
J'en ai pris aucun y'avais que des wagons pleins
J'ai vu les feux rouges me croit pas daltonien
J'ai juste foncé tout droit à la manière d'un marathonien

(S Tedy)

Combien de chemins ce sont croisés avant de capter quel etait la bonne route
J'ai zigzagé dans des virages serrés , vide etait ma ssole-bou
Un seul bout d'amour aurait suffit a ce que mes ailles se deploient
Mais ce n'etait pas le cas , papa n';etait pas la quand je rentrais les soirs
Ils faisait froid dans mon coeur quand je cherchais refuge comme les sans abris
Alors cette tepu d'surveillante me nommait "Rémi sans famille"
J'suis tombé dans le panneaux , solidaire avec ma gueule de mort
Je trainais seul dehors apres avoir purgé mes heurs de colles
On m'a poussé sur cette route , j'y pouvais rien moi c'est la faute aux hommes
Personne ne c'est arrété j'ai troqué l'autostop pour l'autofuck
Les semelles craquées ,à tant marché j'en ai croisé des cons
Mon iench etait mon frere allié, meme si il a bouffé mes pompes
Quelle etait ma vrai maison j'vagabondais j'en savais quoi ?
J'avais ma bonne étoile que je portais fièr au dessus de leur bonnet d'âne
J'suis tombé je me suis relevé , j'ai appris de mes hématomes
J'ai pas pris la meme allé qu'eux mais dieu m'avait mis sur la bonne


(Neuja)

J'ai perdu des proches sur beaucoup d'ceux la j'ai misé
Encore une journée d'plus passé seul à la maison
Isolé de tous comme dans une cellule scéllée
J'ai enfoncé ma clef dans plusieurs serrures pétées
Faudra m'ouvrir des portes mais j'suis en face d'une fenêtre
J'ai même plus peur du vide bien que la chute me guette
Une fois d'plus j'me perds, une frappe pure de verte
J'te parle de ma vie et pas d'une fable tu le sais, hein
Une fois sur le terrain, j'sais pas c'que ça donnera
Une fracture peut être, ??? comme la thune
Le facteur ramènes des factures de peines,
Qu'une fois d'plus je paye? Compte pas la d'ssus
Dans l'sac j'met des coups la nuit j'peux montrer mes ardeurs
J'ai pas beaucoup d'amis car peu ont des vraies valeurs
C'est pas l'tout d'en avoir encore faut il les respecter
J'ai élevé souvent ma voix voyant les fautes se répeter

Refrain:
Tu connais mon r'frain j'suis pas monté dans l'bon train
J'en ai pris aucun y'avais que des wagons pleins
J'ai vu les feux rouges me croit pas daltonien
J'ai juste foncé tout droit à la manière d'un marathonien
Track Name: Instinct Animal
(Lours)

J’veux plus d’amour, nan, j’veux du lourd pouvoir creuser la Terre
Ramener les prods au fond d’ma grotte et leurs écraser la tête
Les pendre à l’envers, sortir les griffes, entailler l’artère
Que leur sang s’répande sur le sol, pouvoir m’y baigner à terme
J’vis dans les sommets sombre teintés de sang
Tu t’dis qu’cette phase est bizarre ? c’est que t’as pas capté le sens
Demande aux Hommes qui ont enjambés des cadavres d’enfants
Ils t’raconteront la prophétie du jour où Lours va descendre
Dans un hiver sale, mal universel
Prêt à saigner toutes les prods rencontrées qui errent seule
C’est prières sur prières pour les proies qui essaient
De ne pas mourir d’façon malsaine si l’ours T-aim sort
Et quand la Jungle verra l’ombre d’un monstre à l’esprit hostile
Le chemin aura été long, la liste des victimes aussi
Les bêtes sauvage qui ont survécu j’les ai recrutés au fil
De mon voyage j’les ai entrainés et initiés au crime.

(Pers)

Loup du nord, descendu d’la montagne
Accroche toi car l’hiver vient et il est glacial comme mon r’gard
Te trompes pas, dans l’blizzard tu vois mal ta route
Par pas seul si mes mots t’arrêtes même main dans la main tu peux perdre ton bras
Entre bien et mal j’ai des idées grises
Comme une hyène qui n’a jamais kiffé rire
J’ai l’regard du solitaire, l’hurlement d’une meute de loup
Si t’atterris dans la jungle tu vas tomber dans la gueule de Lours
J’combat, contre mes songes et finis par les broyer
Monde crade, comme un nouveau violé par les doyens
Pendu par les boyaux la bouche ouverte pas parce qu’il baillait
C’est qu’ils ont préférés lui agrafer c’est plus stylé une fois empailler
Ah qu’est-ce qu’on s’marre, j’sais pas si c’est pire que c’qu’on met
J’te compte ma vie c’est sombre la nuit j’suis sûr que les ombres s’parlent
J’constate c’est tout mon ami,
j’ai fais de Ong-Bak mon animal de compagnie.


(Quand la Jungle se rassemble,
Les paysages de tes rêves passent de l'herbe à la cendre)


(Neuja)

Bienvenue dans la fosse aux lions, ici t'y laisseras qu'des os
Avec les fous il faut s'allier car il y règne un sale désordre
Et face à lui, en guise de casque on porte le crâne des autres
La faune est faite de fauves et d'loups donc en hiver on graille des Hommes
Fais gaffe à tes côtes fais gaffe au voisin d'à té-co
Si les chacals t'attaque ta carcasse va r'faire la déco-
-ration tu r'ssent que c'est irrationel,
Nan t'y verras pas l'soleil car c'est là-bas qu'mon rap sommeil
Assomé, sous la dent on a rien a se mettre
Affamé, on saute au cou du premier qui se montre
Pas l'droit à l'erreur (nan), sâches que t'encaisse la moindre
Tu dis qu'cet univers est gris ? Ton sang f'ra une fresque à peindre
C'est la Jungle! Là pour foutre le dawa
N'oublis jamais que le lionceau, un jour, sera l'roi
Elevé par des rat d'égouts, puis par Sherkhan et Lours
On est la pour vous grailler tous, toute la Jungle est à tes trousses.

(Shapyro)

Sombre menace invisible implicite un cri strident fais de ma proie une victime `
Moi du malin un disciple Incisif et dissident sont mes désirs et mes crocs
Préfère tuer que laisser vivre (tu vois une cible ?) Je vais sévir Ahh
Et j’maitrise l’art de rendre éphémère vos vies / Jregarde la mort en face

Effet miroir / Shapyro La jungle mon territoire
Terrible est l’histoire Dérisoire sont leurs moyens d’survis
Tu vire / en essayant d’y croire Chat noir aux yeux rouges
A pas de velours La gloire je trouve en déchiquetant

Des gorges écorchés vif offrant des aller sans retours
Sangle au coup mais plus chat domestique Griffe
En sang Ahh, laissant ces anciens maitres gisant sans
Vie, bêtes insensibles misant sur la haine humaine

Ivre de vengeance, libre et la panse vide (ah
Ecarte toi, nan pas de partage j’lai trouver
quand j’laurai bouffer j’te laisserai quatre doigts

(S Tedy)


J'arrache vos têtes Ted cannibale de la jungle
Animal à craindre sortie d'une cabane grotesque
Dans mon sac à dos j'mets tes couilles et j'en fais un festin
Si tu as la grosse tête c'est que j'ai soufflé dans tes intestins
C'est infect un destin hors du commun des mortels
J'laisse ton corps avec l'emblème de mes crocs et après je t'emmène Dans la grotte de mon poto Lours
je te mord à la gorge et pour te vider je te mets la corde au cou
Tu l'auras compris je viens graille du Mc
On va die du lexique avec mes barges dur et vif (HA !)
Casanier mais j'avance en groupe avec plein de sauvage
Tout ce qui me fait kiffer c'est tes tripes dans ma quatre fromages
J'fais ça par plaisir parce que je bande devant un corps trop pâle D'ailleurs pour te le prouver je viens te pendre avec tes cordes vocales
Tu t'souviens de moi c'est moi qui te chasse quand tu es dans tes rêves
Un loup un ours un lion un cannibal avec des dents très laides.